La conduite à droite

Peu importe les raisons de votre entrée sur le territoire américain, vous aurez probablement besoin d’une voiture de location pour vos différents déplacements. Comme dans tout pays avec un système de voies terrestres, il existe des règles de sécurité routière à respecter au risque d’encourir de lourdes peines en cas de non-respect.

Il est possible que les règles de conduite diffèrent de celles en France. Vous devez donc vous enquérir de ce qu’il faut ou non faire sur les routes aux USA.

La législation

Avant de vous mettre au volant d’une voiture, vous devez vous accoutumer aux principes de la sécurité routière du pays. L’une des premières choses à savoir sur les États-Unis est qu’il existe généralement deux types de lois : les lois fédérales, qui s’appliquent à l’ensemble du pays et les lois des États, qui varient selon l’État dans lequel vous vous trouvez.

Les lois sur le Code de la route (limite d’âge, limitation de vitesse, alcoolémie, sens de circulation, etc.) sont fixées au niveau des États. Certaines dispositions s’appliquent bien entendu à l’ensemble du pays. Par exemple, pour tous les usagers de la route (sauf les cyclistes), les véhicules circulent à droite (à l’exception des îles Vierges américaines).

Cet état de choses est donc bien semblable à la France à la différence que les routes sont plus grandes et larges et les panneaux de circulation routière sont nombreux et distincts.

Il est interdit de circuler sans permis de conduire et le port de la ceinture de sécurité est obligatoire. Si vous comptez louer une voiture, sachez que la majorité d’entre elles sont automatiques. Il faudra donc comprendre le fonctionnement de la boîte automatique dont elles sont équipées.

Conduire de façon pratique dans une ville américaine

Les contrôles routiers au niveau des passages à niveau et péages sont très courants aux États-Unis. Pour éviter de vous faire contrôler et arrêter par des policiers, il existe un certain nombre de règles à observer. Dans le cas où cela arrive, obtempérez immédiatement en vous rangeant sur un côté de la route tout en prenant le soin de garder vos mains bien en évidence.

Pour ne pas percevoir d’amendes à l’infraction ou de contravention, respectez toutes les limitations de vitesse affichées. Vous devez vous arrêter à tous les panneaux d’arrêt et faire attention aux piétons dans les feux tricolores. Il faut aussi veiller à vous stopper à un arrêt de bus scolaires. Ils sont jaunes et équipés de feux clignotants et de panneaux d’arrêt.

Dans le cas où vous vous retrouvez derrière un en arrêt clignotant, il faut ralentir et patienter pour qu’il se remette en marche. Vous ne devez pas effectuer de dépassement. Lorsque vous comptez stationner à une aire, vérifiez que vous y êtes autorisé. Faites attention à ne pas vous garer dans des parkings d’hôtels, ils sont réputés pour être onéreux.

Arrivé une intersection sans feux, c’est la première voiture qui a la priorité. L’une des règles les plus inhabituelles, mais tout à fait logique quand on s’y habitue, est que vous êtes autorisé à tourner à droite à un feu rouge, à moins qu’un panneau ne vous l’interdise.

C’est le genre qui peut vraiment surprendre les nouveaux conducteurs aux États-Unis, car elle va généralement à l’encontre de tout ce que vous aurez appris dans votre pays d’origine. Cependant, il est important que vous vous en souveniez. Si vous êtes à New York, cette règle ne s’applique pas.

La nécessité d’un permis pour conduire aux USA

Pour louer une voiture, vous devrez généralement utiliser une carte de crédit et présenter un permis de conduire complet et valide ou un équivalent conforme. Il existe un système de lois distinct concernant le permis de conduire pour les étrangers garantissant l’accès aux routes aux États-Unis.

En fonction de votre situation, vous pourriez utiliser votre permis de conduire international ou passer le permis américain.