Les Pourboires sont-ils obligatoires ?

Vous allez aux USA pour la toute première fois ? Il faudra apprendre les coutumes et les us du pays dans lequel il est difficile pour les touristes de passer inaperçus. Coutume à la base d’origine européenne, la pratique des TIPS reste très répandue aux États-Unis. Il est important de savoir que le TIP fait partie totalement de la culture américaine et ainsi chaque touriste devrait s’y plier s’il se respecte. Aussi les TIPS représentent pour certains travailleurs un revenu considérable. Vous laisserez un pourboire en tenant compte du type de service qui vous a été rendu.

Fonctionnement du TIPS

Vous trouverez au sein de la majorité des magasins des verres pour TIPS. En français pourboire, le TIP vient de l’acronyme To Improve Performance et était donné pour apprécier le service rendu par une personne. Cela fut l’œuvre d’un responsable de restaurant anglais qui a eu la brillante idée de mettre une urne pour que chaque client qui sera satisfait puisse mettre un supplément qui reviendrait à celle ou celui qui l’avait servi.

Cette pratique est devenue quelques années après très populaire dans le monde et perçue comme étant un geste plus ou moins très généreux et très apprécié aux USA. Même si cela est loin d’être obligatoire, les TIPS ont une grande importance aux USA, un pays où ce type de service n’est presque pas négligé. Les TIPS représentent une grande partie des salaires des employés et ces derniers méritent valablement l’appellation de contribuable.

Le TIP, un revenu principal et pas un supplément

Si au terme du service vous ne tipez pas, cela signifierait que vous n’avez pas été du tout satisfait du service qui vous a été offert. Ce qui est d’ailleurs très mal vu une fois que la prestation s’est passée dans de bonnes conditions

Ce qui serait très mal vu si le service s’est passé sans le moindre incident. Néanmoins, il faudrait aussi savoir que le TIP représente la très grande partie du salaire dont ont droit les personnels américains. Il en est ainsi parce que dans la majorité des cas, ces salariés seront payés à un salaire minimum.

Ces derniers dépendent beaucoup de la nature du pourboire plutôt que des honoraires qu’ils vont percevoir à la fin d’une journée de travail. Cela justifie d’ailleurs le fait que la pratique du TIP soit obligatoire au sein de certains établissements aux USA.

Le tip, un revenu déclaré puis imposé

Considérés comme étant un salaire à part, les TIPS devront être déclarés et imposés aux USA. Cela est même préalablement défini en se basant sur un pourcentage en tenant compte du service rendu. Alors s’il arrivait que vous tipiez avec une somme en dessous de ce qui est prévu, vous obligez par la même occasion le serveur à payer les impôts d’un montant qu’il n’a pas reçu.

L’administration fiscale se charge de collecter la part des revenus perçus par les employés. L’employé se charge lui de la déclaration de revenus puisqu’il s’agit d’un impôt sur le revenu.

Le TIP destiné aux Bus boys

Un Bus boy est un jeune qui effectue les aller-retour sans cesse pour s’assurer que chaque client ne manque de rien (eau et pain sur la table). Il ne s’agit pas de celui qui vous servira, mais plutôt de celui qui est chargé de mettre le couvert, de débarrasser la table. En d’autres termes, il s’occupe des tâches lourdes et plus ingrates pour vous permettre de vous sentir à l’aise.

Un Bus boy est généralement un immigré payé à un salaire minimum avec une condition financière déplorable. Travaillant souvent avec les serveurs, ensemble ils se partagent entre eux les TIPS au terme de la journée. Ainsi, avant de tiper il faudrait avoir à l’esprit que cela sera certainement après partagé en deux.

Une part de ce que vous avez tipé représente les indemnités du Bus boy. Cette part qui sera soumise à l’impôt et subira une taxation à un taux d’imposition. Ce taux de prélèvement est déterminé par le service des impôts et sert au moment de calcul de l’impôt.

Il est important de faire la différence entre ce type d’imposition et les prélèvements sociaux, le revenu fiscal de référence, le revenu fiscal, les revenus fonciers ou les revenus exceptionnels. Ils sont par contre tous rangés dans la catégorie de revenu net imposable ou de revenu imposable et sont à déduire d’un revenu. Les prélèvements sont alors faits de façon journalière, mensuelle ou périodique surtout concernant les mobiliers.