La culture Américaine

Il existe beaucoup de différences culturelles entre la France et les États-Unis. Il y a donc certaines choses que vous devez savoir quant à la culture locale avant d’envisager d’y séjourner. Des attentes en matière d’expériences culinaires aux fameux pourboires, en passant par le Memorial Day, voici quelques points importants à garder à l’esprit et à respecter afin de bien interagir avec les Américains.

Le comportement à la table américaine

Les rots sont considérés comme malpolis. Pour ne pas paraître insolent ou inadapté, sachez que lorsque vous vous tenez à table, il faut garder les mains sur les genoux. Même si vous avez quelque chose de coincer dans les dents, évitez de vous curer les dents à table. Pour une soirée entre amis, il est important d’être à l’heure ou en avance et de savoir que les Américains ne partagent pas de plats.

Il est interdit de fumer près d’un restaurant ou en public au risque de payer une forte amende. N’oubliez pas de ramasser les crottes de votre animal de compagnie lorsqu’il finit ses besoins quand vous le sortez.

L’étiquette à la table américaine

En général, les Américains traditionnels prennent le temps de manger en famille avec une forme d’hospitalité plus décontractée. Cependant, le rythme de vie actuel a bouleversé quelque peu les habitudes et a permis le succès de la culture des fast-foods, des pizzas et autres options de restauration rapide. Il est aussi important de noter qu’ils adorent les sucreries.

Pour une journée normale, trois repas sont au menu. Au petit-déjeuner (qui est considéré comme le repas le plus copieux de la journée), les céréales froides avec du lait ou les pancakes au sirop de miel, d’érable ou d’agave sont courants. Pour plus de composition, les toasts, les fruits, les bagels, les œufs et autres produits laitiers sont sur la table.

Les Américains prennent généralement un déjeuner léger « sur le pouce » entre 12 et 14 heures. Il peut s’agir d’une salade, de sandwiches ou d’une soupe. Le souper ou dîner quant à lui se prend très tôt entre 17h30 et 19h00. Les repas les plus courants sont composés de viande ou poisson, de pâtes et de légumes. Pour des jours d’exception, c’est de la pizza.

Si vous avez l’intention de commander ou de dîner en extérieur, il faut commander plus tôt. Les fast-foods ferment à 21 h seulement.

Soyez généreux

En Amérique, bien qu’il ne s’agisse pas d’une obligation légale, donner un pourboire est une pratique normale. Considérez les serveurs comme des indépendants. À partir du moment où vous prenez place pour un service, vous concluez un contrat social avec votre serveur. Il est donc impossible d’y appliquer les règles à la Française.

Comme le salaire minimum y est bas, il est courant de laisser un pourboire de 15 à 20% du montant du service rendu. N’oubliez donc pas ; que vous soyez au restaurant, en taxi ou dans un bar, il est important de laisser un pourboire. Cette règle de savoir-vivre vous aidera à mieux vous intégrer à cette nouvelle culture. Il serait donc impoli de votre part de ne pas en laisser même si vous êtes déçu.

Ne critiquez pas la cuisine américaine

Déclarer que la cuisine de l’Oncle Sam n’est faite que de burgers et autres plats issus de fast-food même si cela est vrai en partie, ne vous rendra pas service.

Au contraire, prenez la peine d’aller à la découverte des trésors gastronomiques à travers les villes et les états.

Il y a une diversité de culture aux États-Unis. Vous pouvez être sûr de goûter de nombreuses spécialités que ne vous connaissiez en France.

Le Mémorial Day

En plus de certains jours fériés très importants, vous ne pouvez ignorer cette place où l’on célèbre les soldats américains morts sur-le-champ de bataille. Cette célébration a lieu le premier lundi du mois de mai. Pensez donc à accompagner vos amis pour une journée de recueillement.