Le VISA H1B pour être embauché

Il s’agit du type de visa que vous devez demander dans le cas où vous souhaiterez travailler aux États-Unis de façon temporaire. Bien qu’avec cette autorisation de voyage, vous bénéficiez d’un statut de résident temporaire sur le territoire Américain, il n’est pas exclu que vous puissiez profiter sur le long terme d’une situation plus permanente.

Destiné aux travailleurs qualifiés dits « spécialisés », le visa H1B offre de nombreux avantages.

Ce qu’il faut savoir du Visa H1B

Le visa H1B est un visa très populaire attribué aux non-immigrants qui souhaitent exercer une activité aux USA pour un certain temps.

Ce genre de permis a été mis en place afin de faciliter le recrutement et la venue d’une main-d’œuvre qualifiée aux compétences particulières.

Puisqu’il s’agit d’une autorisation de travail très avantageuse pour les travailleurs étrangers, elle bat les records en ce qui concerne les demandes de visa de travail temporaire.

Au total, un maximum de 65 000 visas H1-B ordinaires sont délivrés chaque année avec un quota de 20 000 visas supplémentaires pour les ressortissants bénéficiant d’une exemption de diplôme supérieur ou disposant d’un MBA obtenu dans une Université aux États-Unis.

Ce nombre fixe permet d’équilibrer le ratio de travailleurs nationaux et étrangers.

Les candidats habiletés à postuler

Pour être éligible à un visa de résident temporaire H1B, vous devez disposer d’une expérience professionnelle ou d’un diplôme spécialisé en Sciences de la santé, informatique, comptabilité, Sciences politiques ou en ingénierie par exemple.

Il est important de noter que ce titre de séjour temporaire n’est pas attribuable aux étudiants à la recherche d’un stage.

Les conditions à remplir

Afin de bénéficier de façon effective de ce permis de séjour, le postulant doit justifier par les documents suivants :

  • Une licence ou un diplôme supérieur national ou équivalent aux États-Unis et délivré par une institution accréditée,
  • De références attestant sa capacité à assumer les responsabilités qu’impose le poste à pourvoir,
  • D’une offre d’emploi ou d’un contrat en bonne et due forme provenant de son employeur américain.

Pour ce qui est des professions qui exigent un permis d’exercer ou des titres professionnels (Dentiste, avocat, architecte, etc.), il est important de posséder au préalable sa qualification avant que la demande de visa H1B soit émise ou délivrée.

L’employeur américain quant à lui doit vous recommander pour obtenir un visa H1B en déposant une demande I-129 auprès des services américains de la citoyenneté et de l’immigration (USCIS).

Il doit aussi s’engager à vous payer conformément à la base salariale (ou plus) compte tenu de vos qualifications.

Validité du Visa H1B

L’autorisation de séjour aux États-Unis porté par ce visa est estimée à une période de 3 ans, avec possibilité de prolongement par étapes pour une durée supplémentaire de 36 mois. De ce fait, vous ne serez pas autorisé à effectuer un long séjour de plus de 6 ans avec ce visa.

Toutefois, un visa H1B peut être prolongé au-delà de six ans, en vertu des termes de la loi américaine sur la compétitivité (AC21).

Vous pouvez déposer une demande de prolongation après l’expiration de votre statut H1B.

De ce fait, un permis de travail H1B peut être prolongé au-delà de 6 ans si le travailleur étranger a lancé une requête en cours en vue de l’obtention d’une Green Card depuis plus de 365 jours.

Le coût du Visa H1B

Obtenir un titre de séjour H1B pour les USA est très onéreux. Mais fort heureusement, la majorité des frais de dépôt sont payés par l’employeur (entre 500 et plus de 1000 $).

Chaque demandeur doit néanmoins avoir un passeport en cours de validité et remplir un formulaire de demande. Il doit aussi s’acquitter des frais de traitement de son dossier qui s’élèvent à environ 200 €.

Plus tard, le candidat se présentera à un entretien au consulat américain le plus proche de son lieu de résidence.

Si vous prévoyez d’inclure un avocat pour accélérer le processus, il faudrait prévoir les frais de dédommagement pour ce dernier.