Doit-on imprimer l’autorisation ESTA ?

Même si aucun texte de loi portant sur l’immigration américaine ne vous oblige à imprimer une autorisation de voyage électronique afin de pouvoir entrer sur le territoire, garder une copie de ce précieux sésame sur vous pourrait vous sauver de bien de galères.

Ce permis de séjour facilitera les formalités de contrôle à l’embarquement, l’entrée des USA, mais aussi lors de la sortie du territoire ou pour transiter.

L’ESTA ; un document de voyage à garder sur soi ?

Techniquement, une fois que vous avez eu à faire une demande d’un visa électronique (remplir le formulaire ESTA, payer les frais et soumettre la demande) et que votre requête a été reçue avec succès, votre dossier est automatiquement stocké dans les fichiers de la Sécurité Intérieure ou des autorités américaines compétentes.

Cela veut dire qu’en temps normal, vous n’avez pas besoin d’imprimer votre AVE, car cette dernière qui est liée à votre passeport en cours de validité s’affichera automatiquement une fois que vous aurez présenté votre pièce d’identité à l’agent des douanes et de l’immigration chargé de vous faire entrer ou non.

Que vous entriez donc par voie aérienne ou maritime dans le cadre d’une durée de séjour de 90 jours maximum, votre carte de séjour temporaire (visa touristique ou visiteur) sera présente dans n’importe quelle interface de contrôle aux entrées du pays. Pour rappel, le cours de validité de ce document de voyage est de 2 ans à condition que votre passeport (optique ou biométrique) n’arrive pas à expiration avant.

Dans le cas où l’on vous demande une photocopie et que vous ne l’avez pas, il vous suffira de communiquer votre numéro d’identification ESTA pour qu’il soit vérifié.

Conseils et astuces

Il est recommandé d’imprimer votre e-visa de court séjour même si cela n’est pas obligatoire. Il s’agit plus d’une mesure de sécurité de votre part, car il peut arriver toute sorte de défaillance avec le système informatique qui pourrait retarder votre entrée sur le territoire américain.

Il faut aussi garder à l’esprit que certaines compagnies maritimes à l’opposé des services de transport de l’air ne sont pas toutes dotées de technologies de pointe. La présentation d’une version physique de votre permis de voyager s’avèrera donc très utile pour gagner du temps.

Il peut arriver que si vous n’avez pas gardé en tête votre numéro d’identification et que vous n’avez pas de copie de cette dernière, l’accès au moyen de transport vous soit refusé.

Il convient dans ce cas de reconnaître donc que le fait de prendre la peine de faire imprimer ce titre de séjour sera bien moins douloureux que des problèmes (qui auraient pu être évité).

Le fait de l’avoir à portée de main vous aidera aussi à garder à l’esprit la durée de validité restante surtout après de multiples entrées.

S’il arrive que vous vous retrouviez dans une situation où l’embarquement ou l’entrée peut vous être refusée, trouver un moyen de faire imprimer votre autorisation en vous rendant sur le site officiel du gouvernement américain afin de retrouver votre permis de séjourner en tant que voyageur non immigrant.

Une fois cela fait, gardez en une ou plusieurs copies en cas de transit, mais aussi pour faciliter la sortie du territoire. Gardez aussi une trace écrite du numéro de votre ESTA.