Que faire en cas de refus de l’ESTA ?

D’abord, il est important de ne pas paniquer puisqu’il est vraiment rare que les autorités américaines rejettent la demande d’un ressortissant étranger qui souhaite séjourner aux USA une fois que les formalités sont bien remplies. Le taux de refus est estimé ici à 0.1 % équivalent ainsi à une demande refusée sur 1000. Généralement, après le refus, les ressortissants étrangers dans de pareilles situations devront faire la demande d’un Visa à l’ambassade, unique recours pour réussir à sauver leur voyage. Il vous est possible de vérifier votre demande d’autorisation en ligne. Cependant, il est important de savoir que vous pourrez faire face à deux sortes de refus : 

  • Bien avant de partir pour les USA, il vous sera adressé une autorisation avec la mention Voyage non autorisée
  •  L’autorisation vous sera accordée, mais le voyage vers les USA vous sera par contre refusé.

Premier cas : refus de l’autorisation de voyage après une demande officielle par formulaire

Pour ce qu’il en est du premier cas, vous devez savoir que des raisons pouvant justifier cela sont multiples. Tout d’abord, si vous avez déjà par le passé soumis une pareille demande, une autre demande sera automatiquement refusée.

Il est également possible que cela soit du fait d’une erreur par rapport aux données soumis. Par exemple, une erreur au niveau du numéro du passeport ou de votre nom. Il ne serait pas de trop de souligner que le passeport présenté devra toujours bénéficier de sa durée de validité sans quoi, il ne faudrait même pas envisager bénéficier de ce programme d’exemption de visa.   

Aussi, il est recommandé de bien remplir le formulaire en prenant soin de bien vérifier vos données avant de procéder à son envoi. En plus, beaucoup de personnes ignorent qu’une demande ESTA pourra être rejetée systématiquement lorsque votre demande de Visa pour les États-Unis a été par le passé aussi rejetée. Ainsi si vous aviez besoin d’un visa et que votre demande est rejetée par l’ambassade, il ne vous sera plus possible de vous rendre aux USA avec une autorisation ESTA.        

Deuxième cas : recours possible face à l’invalidation d’une demande d’autorisation pour entrer aux USA

Le second cas est beaucoup plus rare, mais pas impossible. Vous aurez votre autorisation de voyage en poche et une fois à l’immigration aux USA, un agent de service vous demandera de le suivre. 

Au terme de quelques minutes d’interrogatoire plus ou moins poussé au sein des locaux de l’immigration, il pourrait arriver que l’on vous informe que vous ne pourrez rester sur le sol américain même avec un passeport en cours de validité. Il peut s’agir d’un passeport électronique ou d’un passeport biométrique. Le plus important serait que le passeport soit d’abord un passeport valide.

Et en attendant de prendre le prochain vol pour retourner au pays, il vous sera exigé de patienter au sein des locaux de l’immigration. Il s’agit d’une expérience vraiment traumatisante. Certains voyageurs étaient obligés d’attendre pendant plus de 30 heures leur vol, billet d’avion en main ou dans le sac au sein des locaux loin d’être accueillants.

Vous ne serez pas informé de l’heure d’embarquement et cela peut être vraiment frustrant. Votre voyage aux États-Unis ne se passe pas dans ce cas, comme vous le souhaitez et vous devriez malgré vous quitter le territoire américain et retourner dans votre pays.        

En plus, vous aurez seulement droit à un coup de fil et rassurez-vous d’appeler la bonne personne puisque l‘usage du téléphone portable n’est pas autorisé au sein des locaux. Il arrive même de passer la nuit ou de vous endormir sur les bancs au sein d’une cellule fermée à clé.